Coupé décalé : Le nouveau concept de Safarel censuré

Safarel Obiang est censuré par des journalites

La semaine dernière, circulait sur internet, la vidéo d’un enfant qui mimait, en pleine danse, un acte sexuel: c’est «ahoco» le nouveau concept de Safarel Obiang . Après un tollé des internautes, l’artiste s’est justifié en disant qu’il s’était inspiré de l’instrument traditionnel de musique l’ahoco…

Après les internautes, des journalistes montent au créneau. Dans un communiqué destiné à la presse l’Union des journalistes culturels de Côte d’Ivoire (Ujocci) a condamné la nouvelle danse du faiseur de coupé décalé Safarel Obiang. L’Ujocci a demandé aux médias et a ses confrères journalistes de ne pas faire la promotion « des danses qui s’apparenteraient à une séance de masturbation». Elle a aussi, par ailleurs, sollicité les autorités à se pencher sur cette question « pour éviter un dérapage qui serait préjudiciable à l’éducation [des] enfants ».

Facebook Comments

Laisser un commentaire