2

Yopougon: Il déclenche une bagarre de gang en voulant venger le viol de sa sœur

La bagarre qui a eu lieu entre deux gangs rivaux de Yopougon a fait deux morts et plusieurs blessés;

Les faits

Dans le courant du mois d’avril 2020, la soeur de Diakité est violée par le nommé Akalé et son groupe.

Parmi eux, se trouve le nommé «Abrassien ».

Frustré par le viol de sa sœur, DIAKITE en parle à son groupe dont « S « alias Biton, DJINAN et D F dit « babi « .

Il faut préciser que « Babi » est le plus influent du groupe.

Le viol commis n’a pas été porté à la connaissance de la Police.

La vengeance

Le 22 avril 2020, en l’absence de leur ami DIAKITE, les membres du gang rencontrent « Abrassien « du groupe du violeur.

Battu à mort derrière le Collège Mamie Adjoua, il est enterré le 23 avril 2020;

De retour de l’enterrement du défunt « Abrassien «, ses amis Akalé, Lamté, Almam décident de le venger.

La bagarre

Une violente attaque est aussitôt menée.

Au cours de cette bataille à la machette, le nommé « DJINAN » est piégé et grièvement blessé; il ne survivra pas.

DIAKITE dont la soeur a été violée, est aussi touché.

Cette fois, le commissariat de police du 38ème arrondissement est alerté par des riverains.

Des investigations sont aussitôt menées par le commissaire KASSI du 38 ème arrondissement et ses hommes.

Ce qui permettra d’interpeller Wilfried «Over», »Inter » et le nommé KOUA, tandis que « Almam « avoue avoir participé au meurtre de «DJINAN».

Tous ont été déférés devant le parquet du Tribunal de Première instance de Yopougon.

Quant aux autres membres des deux groupes ayant participé à ce double meurtre, ils sont activement recherchés.

Facebook Comments

La Rédaction

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.