Ismael Bangoura

L’affaire Bangoura est l’une des affaires les plus tragiques du football africain; En effet, qui n’a jamais entendu parler de ce talentueux footballeur Guinéen qui a été ruiné par sa femme?

Que s’est-il réellement passé? Comment l’un des joueurs les plus chers de l’histoire du football guinéen s’est-il retrouvé en faillite, au point de n’avoir que 2000 euros sur son compte en banque?

Tout a commencé lorsqu’Ismaël Bangoura, au sommet de son art, jouait en Arabie Saoudite; Il touchait 40.000 euros par mois et virait entre 35.000 et 75.000 dollars chaque mois sur le compte bancaire du couple Bangoura, géré par son épouse Aicha Mara en france. Selon l’agent officiel du joueur, celle-ci effectua des retraits intempestifs et abusifs à intervalles réguliers de 2012 à 2019, à l’insu de son époux;

Ces retraits de fortes sommes d’argent, allaient de 2000 à 5000 euros par jour, car elle détenait une carte lui permettant de dépenser sans compter; Toutes les fois qu’Ismael virait de l’argent sur ledit compte bancaire, Aicha Mara le retirait automatiquement pour en faire ce qu’elle voulait, selon l’agent.

PUBLICITE

Pourtant, l’argent viré était destiné à leurs projets communs et à plusieurs projets communautaires en Guinée, dont la construction de la mosquée de Gomboya.

La mosquée de Gomboya.

Puis vint le jour où le footballeur constata que son compte bancaire était vide; Questionnée, Aicha Mara ne put apporter de réponse claire quant à l’utilisation de l’argent. Pire, il ne restait pratiquement rien sur les comptes bancaires de leurs 4 enfants.

Screenshoot du solde des comptes bancaires des enfants d’Aicha et Ismael Bangoura

L’affaire Pôle Emploi

C’est sans doute l’un des épisodes les plus rocambolsesques de cette affaire; En france, les footballeurs professionnels qui payent régulièrement leurs impôts bénéficient d’allocations-chômage lorsqu’ils n’ont pas de club, s’ils s’inscrivent chez Pôle Emploi. 

Alors qu’il évolue, de 2012 à 2016, au FC Nantes, le guinéen ne voit pas son contrat être prolongé. Au terme de celui-ci, le footballeur s’inscrit à Pôle Emploi. Il est alors domicilié dans la Sarthe. Seulement, il trouve rapidement un point de chute en Arabie Saoudite, à Al-Raed.

Cependant, dans le plus grand secret, son épouse Aicha Mara falsifia des documents portant sa signature pour le déclarer chômeur chez Pôle Emploi, usant de manoeuvres frauduleuses dans le but de bénéficier mensuellement de 6000 euros d’allocations-chômage pendant 12 mois, de 2017 à 2018, au nom et pour le compte d’Ismaël Bangoura, en complicité avec un certain Mamady Kaba ‘’ Akoi ‘’.  En février 2018, le service anti-fraude de Pôle emploi découvre « l’escroquerie ».

https://topvisages.net/ismael-bangoura-vraiment-ruine-comme-emmanuel-eboue/

Dans une interview accordée à La Dépêche Guinée, Aicha affirme: “J’ai été trompé par Mamady Kaba ‘’ Akoi ‘’ qui s’est déplacé de Nantes au Mans pour me proposer cette affaire de pôle emploi. Je ne connaissais même pas pôle emploi, c’est lui qui m’a mis dans la merde parceque, s’il ne me montrait pas, je n’allais pas le faire. Il m’avait rassuré qu’il n’y aura aucun problème parce que Romaric a pris, japonais, le gardien du Syli national aussi a pris. Narre-t-elle. Il m’a convaincu que plusieurs joueurs ont pris, d’autres sont même en activités. C’est ainsi donc que nous avons fait.”

Au cours de cette affaire éhontée, l’attaquant guinéen a écopé de six mois de prison avec sursis et au paiement d’une amende de 131.487 euros. Sa résidence dans la Sarthe a en outre été saisie. Inscrit à Pôle Emploi par sa femme et son complice Mamady Kaba, Ismaël a remboursé 120 .000 euros sur 131 .487, les sommes perçues, pourtant, indûment.

A ce stade, Ismaël Bangoura souhaite que la vérité soit rétablie, et que le monde sache que Aminata Bangoura est innocente dans cette affaire; Il souhaite aussi faire savoir à l’opinion internationale que Aicha Mara a posé des actes abominables en son nom et pour son compte, uniquement dans le but de nuire à sa réputation et à celle d’Aminata Bangoura; 

Ismael Bangoura a saisi le Tribunal Correctionnel de Nantes d’une plainte contre Aicha Mara pour détournement de fonds, escroquerie et adultère (Ismael détient une sextape de Aicha en compagnie d’un homme d’affaires Guinéen).

Pour rappel, la star guinéenne touchait 160 000 euros bruts (primes comprises) par mois à Rennes, et 1, 6 millions d’euros nets d’impôts par an à Dubaï.

Il ne lui reste que 2000 euros sur son compte en banque.

Une pensée sur “Les relevés bancaires de l’affaire Bangoura”

  1. C’est bien ainsi, si tu n’es pas béni, ce sont ces choses qui t’arrivent. Faire comme si tu n’as pas parents ou depourvu de projets. La madame a raison. Bref un maudit cherche, un béni profite et c’est tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *