Décédé le 12 août dernier, plus de cinq mois après sa mort, Arafat Dj demeure toujours dans le cœur de ses fans les Chinois et dans celui de nombreux Ivoiriens. Roi incontesté et incontestable du coupé décalé, la légende Yorobo n’a toujours pas eu de remplaçant sur son Trône.

À l’occasion de son anniversaire, ce 26 janvier, la Rédac’ revient sur 5 points importants qui corroborent son titre de Roi du coupé décalé voire de tout le show-biz ivoirien….

  1. Le Félicia plein

Tout un stade pour lui seul. De mémoire d’homme, Arafat Dj est le 1er artiste du coupé décalé et 2e artiste ivoirien après Alpha Blondy en 1984, qui a eu droit à l’un des plus gros stade de la Côte d’Ivoire pour lui. Le vendredi 30 août, jour de la veillée funèbre du Commandant Zabra au stade Félix Houphouët-Boigny (FHB) du Plateau, les Chinois venus nombreux, tenaient à rendre ce dernier hommage public, à leur star. Plusieurs artistes de la Côte d’Ivoire et de la sous-région ( Fally Ipupa, Naza, Sidiki Diabaté…) ainsi que d’illustres personnalités ont rehaussé cette cérémonie de leur présence. Tel un président le cercueil de l’icône du coupé décalé a eu droit à un tour d’honneur au sein du stade. L’évènement était retransmis en direct sur la chaîne nationale. Même si le Daishikan n’a pu avoir le stade FHB de son vivant pour un concert comme il le souhaitait, l’affluence des invités à cette veillée corrobore sans doute aucun que l’artiste aurait fait guichet fermé.

  1. Williamsville lui ouvre ses portes

Ouvert depuis 1969, le cimetière de Williamsville à Adjamé , l’un des plus grand et utilisé d’Abidjan, a été fermé au grand public depuis le 8 juin 2019 pour réhabilitation et mis à niveau. Exceptionnellement pour le Roi du coupé décalé, le cimetière a été re-ouvert le 31 août 2019, au lendemain de sa veillé au stade FHB, pour son inhumation. Un nouveau bitumage a même été réalisé depuis l’entrée du cimetière jusqu’à la tombe d’Arafat.

  1. Le lieu de l’accident devenu « sacré » !

Mort dans un accident de moto à la Riviera 7e tranche, un quartier de Cocody à Abidjan, cet endroit a été pendant les premiers mois de la tragédie le lieu de culte pour ses fans. Les Chinois venaient de partout de la Côte d’Ivoire et souvent de l’extérieur pour se recueillir et y poser des gerbes de fleurs. Les autorités auraient même promis aux Chinois de rebaptiser ce lieu en lui donnant le nom de leur idole.

  1. Kong est là !

Absent des yeux, toujours dans les cœurs ! Arafat est le seul artiste ivoirien décédé qui continue de faire danser les populations avec ses anciens tubes ainsi qu’une nouvelle sortie. Annoncé avant son décès, Kong, le premier titre postérieur à la mort de Thémistocle est fi-na-le-ment et officiellement sorti le 26 janvier 2019, jour de son anniversaire. Sa maison de production Universal Music Africa a annoncé un album dans les mois à venir pour le grand plaisir de ses « fanas ». Il est donc le premier artiste ivoirien à sortir un titre posthume et il deviendra le premier à faire sortir un album.

Avez-vous un point important à mentionner ? Commentez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *